Les pinceaux SUQQU !


Il y a quelques temps, je vous avais présenté la marque SUQQU à l’occasion d’un article sur la palette Kozuecha. Il se trouve que la marque de luxe Japonaise propose aussi une gamme de pinceaux maquillage. Dans un intérêt purement journalistique, j’ai décidé d’en tester quelques uns.

SUQQU Brushes M F L Cheek 1

Qui je crois tromper là hein ? Non, en vrai si vous lisez ce blog, vous connaissez déjà mon obsession mon intérêt pour les pinceaux maquillage, plus particulièrement Japonais et pour tout vous dire, cela fait un bon moment que j’ai ces pinceaux dans mon collimateur. Seulement comme tous les autres produits proposés par SUQQU, ils sont loin d’être donnés (pour ne pas dire autre chose). Cependant si l’on peut (et veut) y mettre le prix, ils sont un très bon investissement.

La gamme est composée de 11 pinceaux: un poudre, un blush, trois fards à paupière, deux sourcils, deux eyeliners et deux lèvres. Ils sont fabriqués par Chikuhodo dont je vous ai aussi déjà parlé ici et . Une raison supplémentaire de m’intéresser à la gamme car j’ai beaucoup d’admiration pour le travail de cette marque.

J’ai décidé d’en acheter quatre sur toute la gamme disponible, tous en poils d’écureuil: le fameux SUQQU Cheek (dont on entend parler partout, celui qui est le plus cité et le plus apprécié, une vraie star) et les trois pinceaux yeux. Je regrette beaucoup d’avoir manqué le non moins fameux SUQQU S, un pinceau « crayon » qui a disparu de la gamme quelques mois avant que je m’y intéresse… Cette disparition est d’autant plus étonnante que c’était un pinceau très apprécié… Mystère.

Les pinceaux SUQQU sont tout ce que j’aime côté look. Leur design est très simple et sobre, très élégant. Les manches sont bien courts (ce que je préfère), noirs et brillants: on y laisse quelques traces de doigts mais je préfère cela à des manches trop fantaisistes. J’ai toujours un peu de mal avec les manches qui sortent du cadre: noir, brun, bois naturel ou rouge. Ce sont de très beaux pinceaux aux finitions parfaites.

La qualité des manches et des finitions est très comparable à celle de la série Z de Chikuhodo (je rappelle qu’ils fabriquent les deux séries). Il en va de même pour les poils utilisés qui sont très similaires (écureuil gris pour les deux, d’aussi bonne qualité l’un que l’autre et tout aussi doux). Quelle différence alors ? Chez SUQQU, les pinceaux ont tendance à avoir des manches plus fins (détail) mais surtout des densités de poils moins importantes ce qui leur donne un fini très doux, presque soyeux sur la peau. Ensuite le prix, les pinceaux de la série Z de Chikuhodo sont un peu moins cher que les pinceaux SUQQU.

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush M 1

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush M 2

PINCEAU YEUX M (8640 ¥) Environ 67€

Le pinceaux M est l’un de ceux qui m’a le plus étonné. Il ressemble beaucoup à un pinceau crayon sauf qu’il est bien plus large (et plus long aussi) mais surtout bien moins en pointe. Il est beaucoup plus rond et en forme de dôme. Il est aussi dégradé sur tout son sommet. Jetez un oeil au pinceau Z-10 de Chikuhodo par exemple. Ceci dit, il n’a pas non plus la forme d’un pinceau estompeur qui sont en général plus larges, un peu plus longs et moins denses.

Comme tous les pinceaux faits d’écureuil, il est vraiment très doux. On pourrait se dire qu’il l’est peut être trop et douter de son efficacité pour prélever et appliquer des fards à paupières… Non seulement il fait cela très bien mais en plus il est doté d’une densité telle que malgré sa douceur il est capable de déposer beaucoup de couleur et d’offrir un contrôle impressionnant. C’est un très bon outil pour le creux de la paupière. De plus il fait un excellent estompeur ! C’est dans ce rôle précis qu’il m’a le plus bluffée. Je me tourne rarement vers ce genre de pinceaux (en écureuil) pour estomper et adoucir un maquillage fait sur les yeux mais force est de constater qu’il est très bon dans ce rôle. Ca en fait l’estompeur le plus doux que je possède et l’utiliser est vraiment très agréable. Je me suis même dit que j’en achèterai un second. x)

Sa forme peut aussi convenir à l’application de poudre sous l’oeil et je pense qu’on peut aussi être tentée de l’utiliser avec des fards crème ou carrément du correcteur mais en général il vaut mieux éviter d’associer ce type de poils (plus fragiles que la chèvre) à ce type de produits, justement pour les préserver.

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush F 1

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush F 2

PINCEAU YEUX F (8640 ¥) Environ 67€

C’est celui qui m’a le moins étonnée car il est très classique. C’est un très bon pinceau aplat, très pratique. Il a la bonne taille, il est très doux et dépose bien la matière grace à son dégradé sur l’épaisseur et la longueur. On peut l’utiliser pour des taches de précision, appliquer du fard dans le creux de la paupière ou sous la ligne des cils inférieurs. Mais je connais déjà bien cette forme domée et pincée au niveau de la virole. J’ai plusieurs pinceaux qui lui ressemble et j’en suis très contente. Bon basique.

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush L 1

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush L 2

PINCEAU YEUX L (8640 ¥) Environ 67€

Un autre pinceau étonnant ! Le « L » semble vraiment étrange quand on le prend en main la première fois. Au début je ne le regardais même pas car je le trouvais beaucoup trop imposant mais je me suis finalement laissé tentée car il m’intriguait beaucoup. De loin, il ressemble à un pinceau estompeur seulement il est plus long, plus large, plus pincé (plus plat) et bien moins dense. Le fait qu’il soit fait de poils d’écureuil combiné au fait que sa densité est très faible en fait un pinceau vraiment très très doux (il ressemble au SUQQU Cheek). Il est très aérien et soyeux. On peut l’utiliser pour estomper un maquillage car il offre malgré tout assez de résistance et de contrôle pour cela. Côté confort c’est inégalé, impossible de faire plus doux pour un pinceau estompeur. Il adoucit les maquillages des yeux parfaitement.

Il est aussi PAR-FAIT pour appliquer une fine couche de fard à paupières juste au dessus de la paupière mobile et sous le sourcil. Comme un reflet ou la pose d’un fard highlighter sauf que l’effet est vraiment très subtile. Il dépose la couleur de façon très équilibrée et harmonieuse sur toute la paupière. J’ai été vraiment épatée par le résultat avec les fards highlighter des palettes SUQQU d’ailleurs… L’association des deux donne un résultat magnifique. Cela dit, même avec mes autres fards lumière c’était le cas aussi. J’utilise beaucoup ceux de Urban decay (Bootycall est mon préféré) et le résultat est plus fin qu’avec mes autres pinceaux. Celui ci aussi, il m’en faut un double !

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush Cheek 1

SUQQU Brushes L M F CHEEK Brush Cheek 2

PINCEAU BLUSH « CHEEK » (16200 ¥) Environ 125€

Pour celles et ceux qui s’intéressent aux pinceaux il est pratiquement impossible de ne pas en avoir entendu parlé, c’est la star des pinceaux blush. Il est souvent décrit comme le pinceau le plus doux et le plus agréable à utiliser. Chouchou de Lisa Eldridge il a été très longtemps sur ma wishlist avant que je n’ose sauter le pas.

C’est un pinceau assez petit, rond mais légèrement pincé au niveau de la virole. Il est évasé à l’extrémité et a une forme de dôme. Il est aussi dégradé sur tout le tour. Il a une très faible densité, combiné à son type de poils ça en fait un pinceau très doux et encore une fois très aérien (on a presque une impression de plumes).

Je lis souvent que c’est le pinceau le plus doux de tous… Je ne suis pas forcément d’accord avec ça. Il est très doux, comme presque tous les autres pinceaux écureuil que j’ai mais ce n’est pas le plus doux que j’ai. J’imagine que ça dépend des gens ceci dit ? Seulement on m’en a tellement rebattu les oreilles que lorsque j’ai enfin mis la main dessus je me suis dit « Moui ok, il est doux… mais comme tous les autres en fait. »

Ceci étant dit, comme pour les autres on pourrait se dire qu’un pinceau aussi doux ne peut pas prélever correctement la poudre… C’est pourquoi j’ai pris pour vous la photo ci dessous du pinceau passé sur le blush « Pale Pink » de Bobbi Brown… Je crois que ça se passe de commentaires. Il est tout aussi capable qu’un autre. Cependant il restera des blushs sur lesquels il aura beaucoup de mal car très pressés et très secs comme les Cheek Pop de Clinique ou les blushs Chanel…

suqqucheek

Je reviens sur la densité, qui dans le cas de ce pinceau joue un rôle important. Comme je le disais plus haut, c’est un pinceau très peu dense et c’est ce qui en fait un merveilleux outil pour appliquer des blushs très pigmentés ou foncés… Il vous empêchera de ressembler à un clown.

Il est difficile de trop en faire avec le SUQQU Cheek car il applique le blush de façon très harmonieuse. Le fini est vraiment très naturel et c’est ce que j’aime le plus avec ce pinceau. Je n’ai pas été spécialement impressionnée par sa douceur mais plus par la façon dont il applique le blush. Un résultat bien diffus et équilibré. Et qui avec des blushs plus discrets permet de vraiment bien doser la quantité et la couleur. De plus sa petite taille, empêche aussi de faire une trop large bande de couleur sur le visage.

Comparé au Z-4 de Chikuhodo (photo juste en dessous) il est plus petit: moins long, moins large et encore une fois (oui je radote) beaucoup moins dense. Le Z-4 de Chikuhodo va permettre un résultat plus prononcé et sera plus utile avec des blushs moins pigmentés ou plus discrets. Au niveau des poils, des manches et des finitions, ils se ressemblent énormément. Le Z-4 est en revanche bien moins cher car il est vendu, il me semble 6500¥ (environ 50€) mais ce ne sont pas du tout les mêmes pinceaux. Je n’ai aucun pinceau qui s’approche du SUQQU Cheek en termes de densité et effet pour l’instant.

SUQQU CHEEK CHIKUHODO Z4

Conclusion. Je dois dire que je me range à l’avis de la majorité concernant cette gamme de pinceaux. Il y a sans doute quelque chose d’un peu magique dans la façon qu’ils ont d’appliquer le maquillage sur votre visage… Le rapport densité / résistance fonctionne très bien. Je les ai déjà « baignés » plusieurs fois depuis que je les ai (Octobre 2014 tout de même) et je n’ai pas eu à me plaindre de quoi que ce soit. Ils n’ont pas perdu de poils, ils ont gardé leur forme, la gamme est sublime et la qualité comme toujours au rendez-vous.

Où les acheter ?

En Europe, ils sont vendus exclusivement chez Selfridges.com. En ligne on peut aussi les trouver chez Ichibankao ou via Fude japan



Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Cet Article a reçu 10 Commentaires

  1. Toulousaine dit :

    Un très bon article, bien complet, j’aime beaucoup comment tu décris l’interaction des pinceaux avec le maquillage! Bon, dommage collatéral, tu as réveillé ma curiosité (pour pas dire mon envie folle ) de tester un de ces pinceaux sur paupière… alors que je suis très contente de mes Bobbi Brown et que ma main sait exactement comment pencher le pinceau suivant l’oeil gauche ou droit que je maquille! Sinon EVIDEMMENT qu’il te faut les pinceaux en double exemplaire, comment tu ferais si tu as absolument besoin de l’un et qu’il est en train de sécher? C’est dans l’intérêt journalistique de base :D

    • Whee Confetti dit :

      Merci ! J’essaie de faire au mieux mais c’est pas toujours évident. xD haha
      D’ailleurs en parlant de curiosité, comment tu t’entends avec celui que je t’ai envoyé ? :D Je n’ai jamais testé les Bobbi Brown encore, mais je recommande ceux là les yeux fermés. Bah oui c’est ça !! Comment survivre pendant qu’ils sèchent ? XD

  2. Ortisse dit :

    J’adore ton article ET le commentaire de Thida! Tu me donnes aussi bien envie de les tester… un jour!

  3. florence dit :

    « Dans un intérêt purement journalistique, j’ai décidé d’en tester quelques uns. » Comment j’ai ri très fort ! XD

    Très bon article, comme toujours. Je suis très intriguée par le pinceau L. Je trouve la forme extra et je n’en avais encore jamais vu comme cela pour les yeux. Autre point auquel je n’avais pas pensé, la fragilité de certains poils par rapport au produit ! C’est logique en y réfléchissant, mais je t’avoue que je n’y aurais jamais pensé :)

    • Whee Confetti dit :

      Hahaha mais pas du tout ! XD J’essaie pas de me convaincre !

      Merci ! Le pinceau L est vraiment le plus étonnant des pinceaux yeux je trouve… J’en avais jamais vu de semblables non plus avant. Oui en général les liquides et crèmes ne font pas bon ménage avec les poils d’écureuil plus fragiles d’une part et en plus il faut du même coup les laver plus souvent… :P

  4. Aya dit :

    Et allez encore un article pinceaux… T’as envie de ruiner tes lectrices avoue !
    J’ai un petit coté amoureuse des pinceaux mignons et du coup j’avoue un coup de coeur pour les Coringco et autre Too Faced et Tokidoki mais clairement, ceux que tu présentes me vendent du rêve autrement.

    Quand t’en parles on a l’impression que le simple fait de les utiliser saura faire de nous des MUA de génie *o*

    • Whee Confetti dit :

      Hahaha c’est pas ma fauuute !! Je suis au fond du trou et je creuse encore ! XD
      Non mais t’inquiètes pas les Japonais font aussi des pinceaux super mignons mais j’en ai pas encore acheté, enfin si mais ça va venir après. XD

      Non mais c’est ma croyance personnelle, un bon outil guide la main ! :P

  5. Haha ! « dans un intérêt journalistique » : excellent !
    Cherche pas ma Whee Whee : on t’a grillé depuis longtemps ;)
    J’en rêve depuis que je les ai vu chez Lisa Eldridge *_*
    Ton article est excellent comme d’habitude : très complet et précis. J’ai l’impression qu’avec ces pinceaux, on ne peut qu’être belle !! Haha !
    Je pense que je commencerai par le pinceau Suqqu pour les yeux M *rêve*

    • Whee Confetti dit :

      Haha je crois aussi ! Je peux plus faire semblant ! XD
      Oui franchement elle a raison de les aimer car ils sont géniaux niveau application. Moi aussi j’ai cette impression, d’ailleurs je voulais ouvrir un tumblr sur les pinceaux avec des gifs marrants. XD
      Commence ! Commence !

Laisser un commentaire